(01 43 71 30 23)
covid-19 : pour vos demandes de devis ou toute autre info, merci de nous contacter ICI ou sur le numéro de téléphone mobile ci-dessous.
24/24  -  06 34 11 59 07

Chantier #3 : sécurisation d’un concessionnaire auto après les attentats

Les attentats de novembre 2015 ont été un véritable traumatisme… Chaque parisien, et chaque français, s’est senti à ce moment là meurtri dans sa chair. Dans ces moments troublés, nous avons reçu des demandes d’intervention bien particulières, puisqu’elles venaient s’inscrire dans le cadre du plan Vigipirate.

En voici le récit…

Le contexte

Le soir des attentats du 13 novembre 2015, le dirigeant de la concession Peugeot située à proximité du Bataclan a pris contact avec nous en urgence à 23h, via le formulaire du site.

Il souhaitait renforcer la protection de son magasin afin de rassurer ses salariés et sa clientèle. Le chiffre d’affaire du magasin risquait de pâtir de la baisse d’activité liée au sentiment d’insécurité, et il importait de montrer aux clients qu’ils n’encouraient aucun risque en se rendant dans cette concession automobile.

La mission devait commencer dès le lendemain matin, ce qui exigeait de nous une réactivité sans faille. Elle devait se poursuivre pendant un mois, jusqu’à ce que la capitale soit apaisée, que l’on ait fait toute la lumière sur ces tristes événements, et que les coupables soient arrêtés.

Nous avons pu être si réactifs, parce que nous avons toujours des agents prêts à intervenir dans l’heure sur Paris grâce à nos véhicules d’intervention qui tournent en permanence dans la capitale.

 

Préparation

Pour cette mission délicate, nous avons mobilisé 2 agents de sécurité. Ils devaient se tenir à l’entrée de la concession pendant les heures d’ouverture, et appliquer le plan Vigipirate, c’est-à-dire ouvrir les sacs et vérifier les véhicules entrant dans la concession : passagers, contenus du coffre, etc.

Leur présence devait être particulièrement dissuasive, ce pourquoi ils étaient équipés de tenues spéciales Vigipirate (des tenues noires avec rangers), de talkie-walkie et de détecteurs de métaux. Nul n’aurait pu donc entrer avec une arme, sans se faire repérer par ces derniers.

Enfin, ces agents, physiquement bien préparés, avaient reçu une formation en palpation de sécurité : grâce à celle-ci, ils sont habilités à palper les gens et mettre la main dans les sacs, avec des gants. Un élément indispensable, afin que les choses puissent se dérouler sans incident.

 

Déroulement de la mission

Aucun incident ne fut à déplorer pendant cette intervention. Les vigiles formés par notre société de gardiennage de Paris ont su rassurer les clients, les salariés, mais aussi les passants et les gens du quartier par leur attention et par leur vigilance.

Le client était content et satisfait du professionnalisme de nos équipes, pour cette mission hors norme, qui s’est déroulée dans un contexte particulièrement dangereux.

Au final donc, une intervention qui a permis de montrer le sérieux et l’application des vigiles travaillant au sein de Force Guard…

D’autres missions ont d’ailleurs été diligentées suite aux attentats du 13 novembre 2015. Ainsi par exemple, à Châtillon, où nous avons sécurisé le théâtre et le parc de la ville, toujours dans le cadre du plan Vigipirate.

 

Conclusion

Naturellement, la lutte contre le terrorisme n’est pas l’objet spécifique de Force Guard, mais de la DGSE et d’autres services spécialisés.

Mais nous participons, à notre manière à la sécurisation d’un lieu, et à ce titre nous participons, à notre niveau, à cette lutte si cruciale.

Si vous avez besoin d’un ou plusieurs vigiles pour assurer une veille autour d’un entrepôt, d’un magasin ou d’un événement, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous pouvez utiliser à cette fin le formulaire en ligne présent à la rubrique « contact»

Nous vous proposerons la solution la plus adaptée à vos besoins.

Faites confiance à Force Guard, spécialiste de votre sécurité en Ile-de-France !